L'Heure est Graff
AuteurMahn Kloix
Date : 2015 (photos prises en 03/2016)
Mahn Kloix
Site officiel
Le collage de ces trois personnages a été réalisé sur une fresque existante qui représentait des palmiers sur un fond de ciel rose. Ce décor préexistant met bien en valeur les portraits. 
Le collage a été réalisé dans le cadre d’un évènement organisé par « Santé Sud », « l’heure est Graff ».  
L’idée ici est de rendre hommage aux médecins et associations qui opèrent dans les pays déshérités, ces pays où il n’y a pas de sécurité sociale, même pour les soins essentiels. 
Les deux portraits d’hommes sur la gauche sont ceux de deux médecins : Ankhchimeg B., médecin du centre de santé d’Erdenemantal (Mongolie) et Ayélé M., médecin généraliste communautaire au Bénin. 
Le portrait de la femme de droite est celui Zeinabou T. M., une résidente de l’ASME, une association mauritanienne pour la santé de la Mère et de l’Enfant. 
Trois très beaux portraits qu’on doit à Mahn Kloix, un artiste né à Paris en 1980 qui vit à Marseille depuis 2010. Il a grandi au sein d’une famille de militants, portés par les grands combats de la gauche sociale. Lui n’a pas voulu s’encarter, il choisit une voie sans parti, la création artistique. C’est à Istanbul qu’il se met à croquer les visages de manifestants pour ensuite leur rendre hommage en affichants leurs portraits dans la rue. Il poursuivra avec la révolution de Jasmin en Tunisie ou le mouvement des indignés à Athènes, un leitmotiv mettre en lumière toutes les luttes, se réapproprier les combats et témoigner des grands courants de résistance.