Epsylon Point
Au village sans prétention…
Auteur : Epsylon Point
Date: 2011 (photos prises en 03/2016)
Depuis 2008, la ville de Sète accueille le festival K-Live, un concept original, pluridisciplinaire, un festival qui crée un pont entre arts urbains, arts plastiques et concerts de musiques actuelles
Chaque année, un ou plusieurs artistes sont invités à prendre possession de murs de la ville qui devient ainsi au fur et à mesure un véritable musée à ciel ouvert (MACO).

En 2011, c’est Epsylon Point qui est l’invité.
Epsylon Point est un pionnier du street-art en France. Il est né en 1950 et a commencé à travailler dans l’espace public dès le début des années 1980.
En 2015, il est assez rare de voir des œuvres d’Epsylon Point dans la rue, c’est donc avec impatience qu’on monte au belvédère du mont Saint-Clair. Un superbe panorama nous y attend, mais côté fresque on est un peu déçu… L’artiste nous propose quelques vers tirés de chansons de Georges Brassens sur un fond aux couleurs pastelles, le tout agrémenté de quelques esquisses de personnages peints en noir. Un ensemble que je trouve un peu « terne », mais la déception vient surtout de l’énorme tag qui vient défigurer tout le côté gauche de l’œuvre. Honte à ce vandale qui devrait avoir du mal à se regarder en face dans une glace !