Hoptimum 2012 - Jone
Auteur : Collectif dont Entes y Pesimo - Jone - Nesby
Date : 2012 (photos prises en 11/2013)
Jone
Site officiel
Si les faces nord et sud de la tour sont les « vedettes » de ce festival (visibles sur le site) l’ensemble des rez-de-chaussée ne manque pas d’intérêt : une multitude d’artistes est venue ici pour nous laisser une véritable galerie à ciel ouvert. Si mes informations sont exactes, tous les artistes graffiti de la région sont venus un même weekend pour se retrouver, partager ensemble cet espace voué à la disparition, et bien souvent pour enterrer la hache de guerre. Comme l’indique la première photo, pour créer « un monde meilleur ». 
Des réalisations d’un niveau de qualité pas toujours égal, mais qui méritent de s’y arrêter. Parmi mes préférés, ce visage en noir et blanc de TWE, le pêcheur qui tend son cœur à la demoiselle en bicyclette, la petite fille qui tire la langue de Nesby (photo 17). On remarque une fresque d'Entes et Pesimo (photo 4), une autre de Jone (photo 19. 
Bonne visite.
Hoptimum 2012
Auteur : Collectif dont Entes y Pesimo - Jone - Nesby
Date : 2012 (photos prises en 11/2013)
Si les faces nord et sud de la tour sont les « vedettes » de ce festival (visibles sur le site) l’ensemble des rez-de-chaussée ne manque pas d’intérêt : une multitude d’artistes est venue ici pour nous laisser une véritable galerie à ciel ouvert. Si mes informations sont exactes, tous les artistes graffiti de la région sont venus un même weekend pour se retrouver, partager ensemble cet espace voué à la disparition, et bien souvent pour enterrer la hache de guerre. Comme l’indique la première photo, pour créer « un monde meilleur ». 
Des réalisations d’un niveau de qualité pas toujours égal, mais qui méritent de s’y arrêter. Parmi mes préférés, ce visage en noir et blanc de TWE, le pêcheur qui tend son cœur à la demoiselle en bicyclette, la petite fille qui tire la langue de Nesby. On remarque une fresque d'Entes et Pesimo (4ème photo), une autre de Jone. 
Bonne visite.