La pyramide escamotée
Auteur :  JR
Date : Mai 2016 - (photos prises en 05/2016)
JR
Site officiel
JR s’attaque à un nouveau monument parisien : après les quais de Seine en 2009, le Panthéon en 2014, l’Assemblée Nationale en 2015, c’est donc la Pyramide du Louvre qu’il investit en ce printemps pluvieux de 2016. 
Ce collage s’inscrit dans son projet « Unframed » qu’il mène depuis 2009. Une série dans laquelle l’artiste utilise des images d’archive pour les réinsérer dans leur contexte architectural d’origine. 
L’idée est donc ici « d’escamoter » la pyramide de Pei, cette pyramide qui avait donné lieu à tant de polémiques à la fin des années 80… et de retrouver la vue du pavillon Sully telle qu’elle existait avant la pyramide. Une soustraction au regard par ajout !  
La disparation fonctionne grâce à une anamorphose afin que la face inclinée de la pyramide puisse créer l’illusion d’un aplat. Un gros travail sous Photoshop afin que l’illusion soit parfaite. L’utilisation du noir et blanc est là pour souligner l’effet d’optique. 
Comme pour toute anamorphose, il n’existe qu’un seul point de focale où l’effet fonctionne. Il est amusant et étonnant (on est en France !) qu’une file d’attente spontanée s’organise à toute heure du jour (et peut-être de la nuit) afin d’accéder au point de vue stratégique… 
L’installation doit rester visible un mois seulement, du 27 mai au 27 juin 2016.