La Parisienne
Auteur : Zag & Sia
Date : 2014 (photos prises en 10/2014)
Zag aime utiliser les escaliers. En mars 2014, il veut croquer une « Parisienne » sur les marches de la place Igor Stravinsky, à deux pas de Beaubourg. Jef Aérosol nous y avait laissé un autoportrait géant en 2011 (toujours visible in situ et sur le site). L’œuvre de Zag est plus modeste en taille, mais parfaitement intégrée à la fontaine et à ses automates créés en 1983 par Jean Tinguely et Niki Saint-Phalle. 
Mais voilà, la maréchaussée n’a pas apprécié, et notre artiste s’est retrouvé au poste sans pouvoir terminer son œuvre. Qu’à cela ne tienne ! Assisté de sa compagne Sia, il profite de la Nuit Blanche organisée le 4 octobre 2014 pour revenir sur les lieux du crime et achever ce qui n’avait pu l’être – et ceci toujours sans autorisation… Cette fois-ci, personne n’est venu l’interrompre, et quinze jours après le méfait, les services de la voierie de Paris ne sont toujours pas intervenus ! Se pourrait-il que les lèvres rouges de notre parisienne fassent maintenant partie du patrimoine d'art contemporain de Paris ? Souhaitons-le, et souhaitons que la Ville, la RATP et autres aient un peu plus de discernement, qu’ils fassent la part des choses entre le tag et/ou gribouillage sauvage, et un véritable apport artistique. 
(Pour information, Zag a réalisé en 2013 deux très beaux portraits de Sia sur les marches extérieures des stations Saint-Germain et Plaisance, portraits qui ont été très rapidement éliminés par les Monsieur Propre de la RATP).