The Revolution will be Trivialized
Auteur : Tristan Eaton
Date : Septembre 2014 - (photos prises en 10/2014)
Tristan Eaton
Site officiel
La rue Chevaleret a été l’un des lieux central pour l’édition 2014 de la Nuit Blanche. Plusieurs fresques ont été réalisées pour l’occasion dans cette rue, dont cette très surprenante pièce de Tristan Eaton. 
C’est la première intervention en France de l’artiste. Comme à son habitude, il réalise ici un immense patchwork inspiré par le pop-art avec tous les codes de la science-fiction, du cinéma, de la publicité ou des comics américains. Cette juxtaposition d’images de série B, de collages multiples nous donne toujours un ensemble délirant aux couleurs explosives. Ici, c’est Napoléon franchissant les Alpes (d’après le tableau de David). 
On peut s’amuser à repérer les différentes pièces du puzzle utilisées : le visage d’une actrice (Brigitte Bardot ?), Tom et Jerry, une tête et les jarrets d’un cheval, des jambes de pin-up, … 
Quant au slogan « The Revolution will be trivialized », il est peut-être à rapprocher du documentaire « The Revolution will not be televizied » qui raconte en détail le coup d’état contre le président Hugo Chavez en 2002, ainsi que la mobilisation de millions de vénézuéliens qui entraina son retour au pouvoir 48 heures après le début du putsch. 
Une réalisation qui ne laisse pas indifférent.