Le Migrant et la Liberté
Auteur : Alaniz
Date : 2016 - (photos prises en 05/2017)
Cette œuvre fait partie du projet « Street Art City ». 
Parmi les artistes invités lors de la première saison, on trouve Alaniz. Alaniz est argentin et partage son temps entre son pays et Berlin. Sa peinture est contestatrice, puissante, évocatrice, la plupart du temps exécutée en noir et blanc bien qu’il se soit mis depuis quelques temps à la couleur – des couleurs peu nombreuses et douces. 
Son passage à la Cité marque probablement le plus grand moment de cette première saison. Il nous laisse deux fresques monumentales, aussi belles l’une que l’autre, plus quelques pièces en exposition. 
Cette fresque est une évocation remarquable à l’un des problèmes les plus aigus de notre époque : l’immigration. Les deux personnages sont sur deux murs perpendiculaires, ils ne se voient pas.  
Sur la gauche, l’homme au sac à dos est un migrant, il fuit la guerre, il cherche un endroit où il pourra vivre en paix.  
Sur la droite, la femme représente la Liberté. Pourront-ils se rencontrer ? Une question pour laquelle nos sociétés n’ont pas vraiment trouvé une réponse adaptée. Peut-on espérer qu’elles la trouveront un jour prochain ?