La Fresque de l'Evolution
AuteurZoo Project
Date : 2009 - rénovée 2015 (photos en 03/2016)
                 Sénéchas (30)
Les œuvres de Bilal Berreni (Zoo Project), un artiste mort assassiné en 2013 à l’âge de 23 ans, sont assez rares et souvent assez dégradées. Mais s’il y a endroit où l’on peut accéder à une de ses œuvres en parfait état, c’est à Sénéchas, un petit village des Cévennes. 
Bilal était avant tout parisien, mais il avait également des attaches dans ce petit village du Gard. C’est probablement en 2009 qu’il s’est attaqué au bassin de stockage des eaux des Fourches. Un réservoir en béton qui dépasse le sol en pente de un à trois mètres.  
La fresque en noir et blanc fait le tour du réservoir. Elle raconte l’histoire de l’évolution, des premiers êtres monocellulaires à l’Homme, en passant par la faune qui s’est développée dans les océans, les premiers amphibiens qui ont commencé à marcher sur la terre ferme, les premiers mammifères, les singes, les premiers humanoïdes. 
En 2014, lorsque tout le monde apprend sa mort, la fresque est en très mauvais état. En décembre, une exposition est organisée dans la scierie de Chalap, et le film « C’est assez bien d’être fou » y est projeté. Une collecte s’organise pour rénover la fresque du réservoir. 
Cette rénovation se fera dans les semaines qui suivent. Oui, Bilal n’a pas été oublié dans ce petit village des Cévennes, et il est à parier que sa mémoire restera vivante de longues années. 
 
Pour aller voir la fresque, c’est un petit peu compliqué. Le plus simple est de partir de la scierie de Chalap. En arrivant à la scierie, il faut prendre la piste qui redescend vers Sénéchas. On tombe sur le réservoir au bout d’un petit kilomètre. Il s’agit d’une piste, mais elle est praticable en voiture, même sans posséder un 4X4. 
Et si vous avez de la chance, vous rencontrerez dans la scierie l’ancien propriétaire qui a bien connu Bilal. Il pourra vous parler de lui avec tendresse et vous montrer quelques œuvres qui sont accrochées aux murs de la scierie. Merci à lui de m’avoir accueilli avec autant de gentillesse.