Stahlheim - Amneville
Auteur : Greg Gawra
Date : 19?? (photos prises en 09/2012)
Cette double fresque est visible de loin lorsqu’on prend la rue principale d’Amneville. Un trompe-l’œil somme toute assez classique, qui a beaucoup souffert du temps. De mon point de vue, ce ne sont pas les meilleures fresques de l’artiste, mais elles méritent tout de même de s’y arrêter un peu, ne serais-ce que par la présence de nombreux personnages. 
Du point de vue graphisme, on remarque assez bien que les personnages ont dû être ajoutés une fois le trompe-l’œil terminé. Certains d’entre eux sont en « transparence » par rapport au décor, cela donne un effet assez curieux, comme s'ils étaient des spectres. 
Du point de vue historique, Stahlheim est le nom que les allemands ont donné à la ville lors de la première annexion de la ville. Il faut savoir que son maire (de 1965 à 2011 !!), Jean Kiffer, appelait sa ville « la principauté virtuelle de Stahlheim ». « La République, qui ne nous a fait que du mal, la République, nous n’en avons jamais eu besoin. La République, je la mets de côté » disait-il un peu avant sa mort lors de ses vœux en Janvier 2011 !! Il faut cependant lui reconnaître une transformation radicale de la ville suite à la crise de la sidérurgie, en ayant transformé les friches industrielles en zones dédiées au tourisme, et en ayant fait classer sa ville en station thermale. Différentes activités qui génèrent quelques 2000 emplois directs.