La Balance de l'Ame
Auteur : Codex Urbanus
Date : Juin 2021 - (photos prises en 09/2021)
Cette fresque a été réalisée dans le cadre de la troisième édition du festival « Résonnances Urbaines » de Saint-Raphaël. 
Le général Bonaparte a mouillé en rade de Saint-Raphaël, le 9 octobre 1799. 
Sur fond d’un mur de Temple égyptien antique, les dieux (Anubis, Horus, Thot, Cthulhu et Marianne la poule) sont assemblés pour peser l’âme de Bonaparte, incarnée par son bicorne, sous l’œil attentif d’un aigle-dragon impérial. Si son âme est plus lourde que la plume de Maat, la plume de la vérité, alors l’âme de Bonaparte sera jetée en pâture à Ammout, la chimère à la gueule de crocodile représentée à gauche.  
Afin de pouvoir juger l’âme de Bonaparte, 10 éléments du dossier sont inscrits en hiéroglyphes secrets sur le mur : 5 éléments de salut à gauche, et 5 éléments de damnation à droite. Afin de déchiffrer ces éléments du dossier, les passants peuvent utiliser les 11 lettres traduites du nom « Codex Urbanus » pour découvrir les 15 autres et traduire les bienfaits et les méfaits du Général Bonaparte. 
La décision de savoir de quelle côté penche la balance revient dès lors au passant.