Hommage à Jackson Pollock
Auteur : Ray Moquet
Date : février 2012 (photos prises en 02/2012)
Ray Moquet
Ce tableau est le quatrième « opus » du mur de la rue Louvel-Tessier. Le concept de l’opération « les trois murs » : mettre le mur à disposition d’un artiste pour 4 mois, son œuvre étant ensuite remplacée.  
La règle du concept a été un peu contournée. La partie gauche du mur a été préservée de la dernière œuvre réalisée en septembre 2011. La qualité de la panthère peinte par Caligr & Delouz a du pousser à une telle décision, que j’approuve !!  
La partie droite du mur a été donnée à Raymond Moquet. Raymond Moquet est un autodidacte qui peint depuis 2009. Il se laisse guider par son instinct à un rythme et une cadence accélérés. L'émotion exprimée est brute, le mouvement est énergique et puissant. Sa peinture est purement spontanée. Il peint parfois simultanément des deux mains !  
Ses peintres référents sont Willem de Konning, Klee, Jean Bazaine, Picasso, Kandinsky, Nicolas de Stael, Jean Michel Basquiat, et bien sûr Jackson Pollock. Cette fresque est un hommage à l’artiste américain – mort accidentellement en 1956 – chantre de l’expressionisme abstrait et du « dripping ». Le dripping est une expression artistique qui consiste à faire des superpositions de couleurs d’un même spectre. Ici, l’artiste a choisi de répéter à l’infini un pélican.  
Les textes en rouge et bleu ne font pas partie de l’œuvre. Depuis le démarrage de l’opération « les 3 murs », c’est la première fois qu’une œuvre n’est pas respectée. Cela peut s’expliquer par la difficulté d’accès d’une telle composition.