Jorge Rodriguez-Gerada
Site officiel
né en 1966 - Cuba - installé à Barcelone
Jorge Rodriguez-Gerada est né à Cuba et a grandi aux Etats-Unis. En 2002, il vient s’installer à Barcelone. 

Il se fait connaître dans les années 90 en détournant des panneaux publicitaires, des plaques de rues ou des panneaux de signalisation. Il s’insurge devant le nombre important de publicités pour des produits nocifs (alcool, tabac, …) destinées aux populations pauvres noires et latinos. Ces populations sont une véritable cible pour les marchands de drogues licites ! Ces détournements très habiles sont souvent relayés par les médias, et accélèrent ainsi la prise de conscience collective sur les pratiques publicitaires. 
Jorge Rodriguez-Gerada
Jorge Rodriguez-Gerada
Actualité
Décembre 2015 - Barcelone (Espagne)
Un mur peint dans le cadre de OpenWalls Conference




 Panorama
30 oct - 21 nov 2015 - Paris
Expose à la galerie MathGoth
L'Eternel Instant Présent
Sept 2014 - Washington DC (USA)
Réalise un portrait sur le National Mall
En arrivant à Barcelone en 2002, il se lance dans sa série « Identify ». Il parcourt le monde pour réaliser au fusain des portraits géants très réalistes de « monsieur et madame tout-le-monde », sur des murs souvent délabrés. A travers ces portraits, il veut redonner la parole aux « laissés-pour-compte » et aux « sans grades », mais aussi créer de la proximité dans les quartiers. 
L’utilisation du charbon de bois ou du fusain donne toute la singularité à la technique de Jorge Rodriguez-Gerada. C’est un des rares maintenant à travailler « à l’ancienne », n’utilisant jamais la projection pour dessiner ses portraits XXL. 
Paris XIII
Octobre 2015
Jeune Femme
Aubervilliers (93)
Octobre 2014
In Situ Art Festival 2014
Jorge Rodriguez-Gerada
Jorge Rodriguez-Gerada
Il l’un des premiers à réaliser des œuvres monumentales à l’horizontal, sur le sol, qui ne peuvent se voir que du ciel.
Vitry-sur-Seine (94)
Juin 2013
Nina
Paris III
Décembre 2013
Philippe Pinel
Ainsi, en 2008 à Barcelone, il utilise 650 tonnes de sable pour réaliser le portrait d’Obama fraichement élu. Afin de réaliser ces portraits géants sans possibilité de prendre du recul, il utilise un système de balises GPS qui lui permet de trouver ses repères.
Un artiste bien à part sur la scène du street-art, un artiste qui peut aussi se découvrir en galerie. A Paris, il est exposé régulièrement par la galerie Mathgoth.